La GEU, elle arrive sans prévenir... récit personnel

Publié le par Marylin Schweizer

​Voilà, ce soir j'avais envie de partager avec vous un passage de ma vie, très difficile... j'ai pansé mes blessures depuis le temps mais cela restera en moi, sur mon corps toute ma vie...

Je sais que cela fait peu de temps que l'on se connaît, toi et moi, mais je veux parler de ce sujet assez tabou. J'aurais aimé savoir, connaître, que l'on m'en parle rien qu'un peu avant que cela m'arrive... et puis ici je me sens bien, rassurée, sans jugement (je l'espère ! )

Je te dévoile une page de mon livre...sur ma vie <3

==> Avant de commencer tu dois te demander, ou savoir (tant mieux) ce qu'est une GEU. Cela s'appelle une grossesse extra utérine, cette grossesse se développe en dehors de la cavité utérine​.

L'oeuf est alors mal implanté et provoque une anomalie de la nidation de celui-ci .

Si tu veux parcourir le sujet de plus près c'est par ICI , bref en quelques mots l'oeuf se place dans la trompe et dans le pire des cas il n'en ressort jamais !

.................................​

.................................

C'était en 2011, j'avais seulement 19 ans, déjà en couple avec mon chéri actuel ( cela faisait 2 ans que nous étions ensemble ) pensant que cela n'arrive qu'aux autres je ne prenais plus de contraceptifs ! (Lis la suite avant de te poser la dites question ;) )​

Je travaillais, ma vie filais son cour, et puis ce que je pensais être mes menstruations sont arrivées... tout allais bien. Sauf que ces dites "menstruations" ont durées plus de 15 jours...

J'en ai parlé à ma maman qui m'a dit tout de suite tu devrais allez consulter voir si ce n'est pas une fausse couche..

J'étais à 1000 lieux de penser que j'étais tombé enceinte ! pire encore, faire une fausse couche ! Pour moi c'était impossible...

Et puis j'ai fini par écouter, aller consulter... et le verdict est très vite tombé ! J'étais bel et bien enceinte !

Enceinte oui mais complètement dans le flou, mes résultats sanguins étaient mitigés, pas assez haut pour une bonne grossesse ni trop bas pour une GEU ou fausse couche...

L'hôpital m'a donc laissé rentrer chez moi en me demandant de revenir faire des tests 48h après.

Pendant ces 48 heures, mon esprit était complètement embrouillé... j'étais heureuse d'être enceinte ! car oui si j'avais pu, je l'aurais gardé et en même temps pleine de questions.

L'hôpital m'avait expliqué ce qu'était une GEU, je ne connaissais pas du tout ! jamais entendu parler... et tous mes espoirs dans cette grossesse commençaient à se dissiper...

48 heures plus tard, me voilà de retour à l'hôpital et le verdict fût sans appel, je faisais bel et bien une GEU. Sauf que c'était très dangereux pour moi étant donné que je la vivais depuis plus de 15 jours, je perdais beaucoup de sang, j'aurais pu mourir...

En cet instant, le monde autour de moi était vide... j'avais peur, je me demandais sans cesse pourquoi mon corps avait foiré cette grossesse...

Le chef de service gynécologue m'avait fait une écho pour savoir s'il fallait m'opérer afin de me retirer la trompe ou pas, et évidemment il fallait la retirer ! Elle était irrécupérable...

J'avais 19 ans, jamais été hospitalisée, ni opéré rien du tout ! J'étais morte de trouille mais il fallait affronter...

Vite tu te laves à la Bétadine, tu te prépares à passer au bloc, tes idées ne sont pas claires du tout, tu ne sais pas ce qui va t'arriver, et me voilà partie au bloc..

Dans ma chemise blanche, nue en dessous, je me sens mal et je m'endors généralement en moins de 3 secondes...

Ma maman et mon chéri m'attendent dans ma chambre...

Je suis revenue dans ma chambre, comprenant alors ce qu'il m'arrivait... Les pleurs envahissaient mon visage, j'ai alors desservi ma haine et mon désarroi sur mon chéri, lui qui m'avait soutenue du début à la fin, pleurait pour moi... je ne voulais plus le voir je ne voulais plus vivre avec lui bref c'était la débandade...

Et quand j'y repense je me dis que je l'ai vraiment fait souffrir... mais cette passe je voulais la vivre seule avec ma mère, comme une enfant...

Pendant mon séjour mes jours noirs continuaient... le gynécologue m'expliquait donc que le fait d'avoir une seule trompe pouvait être très problématique dans mon désir d'être mère plus tard.

En effet, moins de chance de tomber enceinte puisqu'il en manque une !

Mes cicatrices, une de chaque côté, à gauche et à droite de mon bas ventre, une dans le nombril... elles resteront à tout jamais, mon corps et mon esprit seront marqués à vie...

J'ai eu du mal à me remettre de cette opération, 15 jours d'arrêt total, je ne pouvais ni marcher, ni être assise et me relever sans atroces douleurs, j'étais face à ma douleur, mon malheur que ni personne ni les cachets ne pouvaient guérir... J'avais des escaliers dans mon studio, alors je restais la plupart de mon temps dans mon lit, à réfléchir, penser sans arrêt à cette GEU !

Le temps à passé, je me suis remise peu à peu de cette GEU, pour tout vous dire je ne prenais aucune contraception ! Avec seulement une trompe j'avais déjà peu de risque de tomber enceinte alors il était hors de question de prendre quoi que ce soit !

Les jours passèrent, les mois... une année entière, et voilà que j'étais de nouveau enceinte !

Finalement mon gynéco n'y croyait pas ! Il restait bête qu'en si peu de temps j'avais réussi à tomber enceinte... mais cette grossesse redoublerait de surveillance !

Beaucoup plus de contrôles, de rdv.. bref j'étais très bien suivie =) C'est alors que ce jour arriva...

On me confirmait que j'allais vraiment être maman !!!!​ <3

Mon chéri et moi on y croyait pas tellement c'était fou !! Et je vous laisse deviner la suite... Petit cœur ( Nolan ) était bien au chaud dans le bidou de maman =)

Ce passage de ma vie m'aura laissé des sequels... pour mes 2 grossesses qui ont suivi ma GEU j'avais peur que cela recommence car c'était propice !

Depuis l'arrivée de mon fils, je me demande souvent quel âge aurait eu l'enfant qui n'a pas eu sa chance, quel sexe... bref cela restera en moi pour toujours, gravé sur mon corps...

J'espère cependant ne pas t'avoir choqué, aujourd'hui je suis heureuse, heureuse maman de 2 trésors que je chérirai plus que tout au monde et pour toujours <3

C'était une page du récit de ma vie...

à bientôt Nani qui déchire <3

Publié dans Vie de maman

Commenter cet article

vanessaview 15/03/2016 13:05

Bonjour, j'ai vécu une histoire similaire à la votre, sauf que j'avais pas ma mère à mes cotés, j'avais 26 ans , on m'a retiré une trompe, et je craignais de ne pouvoir retomber enceinte, cependant bébé nous est tombé dessus 6 mois avant qu'on ne s'y mette vraiment j'avais 27.elle a trois ans. Aujourd’hui je suis en début de grossesse je fais systématiquement une échographie precose pour m'assurer de la bonne localisation, c'est très stressant, surtout quand on a plus qu'une seule trompe, mon medecin a été surpris surtout que je suis tombé enceinte des le premier essai.Si ce message peut donner de l'espoir aux femmes qui ont subit la même chose.Merci de partager cette expérience avec nous.

Marylin Schweizer 01/04/2016 23:54

Bonjour Vanessa c'est avec grand plaisir que je lis ton commentaire =) je suis ravie que toi aussi tu ai eu la chance de retomber enceinte et que tes trésors soient en bonne santé. C'est très stressant tu as raison pour ma deuxième j'étais dans le même état et je voyais mon gynéco très souvent au début mais maintenant tout ça est derrière moi et je veux que les femmes qui ont eu ce souci de trompe y croient car tout peut arriver <3

spiluja princalinehercule 21/10/2015 01:16

Très beau texte. Moi aussi cela a commencer par une operation. Une tumeur aux ovaires. Ont à sauver ma trompé et mn ovaires mais au final ça n.a rien changer. Pas de bébé en 7 ans sans contraception et 5iac et 4fiv.
Vous avez eu de la chance. Ds votre malheureur la vie à repris c.est droit et vs à permis de devenir maman.

Marylin Schweizer 22/10/2015 22:43

je comprends votre désarroi :/
en effet j'ai eu ma revanche puisque j'ai eu la chance de faire deux autres bébés en pleine forme

pour votre histoire, j'ai ma tante qui a été dans votre cas pendant plus de 7 ans elle a fait toutes sortes de choses pour tomber enceinte ça ne marchait jamais... et puis finalement un beau jour ça a marché !

je pense que c'est aussi une question de blocage dans la tête, on dit souvent que c'est quand on y pense plus que cela nous tombe dessus, disons que si vous n'êtes pas stérile ni votre conjoint l'espoir est toujours là <3 et je vous souhaite que cela arrive